Matière à réflexion



Il en va de l'orthographe comme de la fumée de
cigarette: ce sont surtout les fautes des
autres qui nous gênent.

                                 ~

Mieux vaut affronter le monde en suivant
votre conscience que d'affronter votre
conscience en cherchant à plaire au monde

                                ~

Il n'y a rien de plus dangeureux que de prétendre connaître quelqu'un.
C'est la meileure façon d'arrêter d'en apprendre sur lui.
Et sur soi par le fait même

                               ~

Je n'ai pas eu vingt amours différents dans ma vie.
Juste un seul.
Toujours le même qui recommence à chaque fois.
C'est peut-être cela qu'on appelle la fidélité. 

                              ~

Un jargon extravagant envahit l'institution scolaire.
On s'esclaffe devant des euphémismes
comme "conduites à risques"
pour "alcoolisme et usage de stupéfiants",
des tautologies cocasses comme "professionnaliser le métier" d'enseignant.
Et il y a vraiment de quoi se taper sur les cuisses
en entendant parler de "référentiel bondissant" (le ballon),
de "mobilité en milieu aquatique" (la natation)
ou de "géniteur d'apprenant" (le parent d'élève),
périphrase dont de modernes cuistres se gargarisent.





1 vote. Moyenne 4.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site